Accueil
Design sonore
Recherche
Projets
Participants
Bibliographie

Définition et processus du design sonore

Le design sonore : faire entendre une intention

Une démarche de design sonore est mise en œuvre afin de créer de « nouveaux » sons. Il s’agit donc de penser la composante sonore dès la phase de définition d’un objet afin de faire entendre une intention précise ; Blauert (1994) parle de "l’adéquation d'un son dans un contexte pour un but ou une tâche technique spécifique". Dans nos travaux, nous considérons deux types d’intention correspondant au tandem complémentaire forme et fonction, pour reprendre la terminologie spécifique au domaine du design. 

  • Dans le cas de la forme, on s’attache à ce que le son participe à la qualité globale souhaitée d’un objet ; il s’agit de produire un son perçu comme agréable ou conforme à une sonorité cible, comme par exemple celle d’un matériau (bois, verre, etc…) ou encore associée à des notions plus abstraites telles que « pureté » ou « légèreté ».

  • Dans le cas de la fonction, on considère alors que le son communique une information nécessaire et utile pour établir une interaction entre un système et un individu ; il s’agit par exemple de prévenir d’un danger, de confirmer une action, de guider un usager ou encore de favoriser la manipulation d’un objet. Dans ce cas, l’information devra être entendue explicitement et correctement interprétée par l’auditeur. 

Un processus global de design sonore

Comme nous l’avons introduit plus haut, une démarche de design sonore est entreprise lorsqu’il s’agit de créer ou de modeler un nouveau son pour un produit ou encore un système de communication. La création repose sur le « savoir-faire » du designer sonore ou du compositeur. Cependant, celui-ci peut bénéficier d’un un ensemble de connaissances collectées lors d’une phase antérieure à la phase de création ; cela correspond à la phase d’analyse de l’existant. L’analyse rigoureuse et méthodologique repose sur le « savoir » du chercheur (acousticien, psychoacousticien, etc.). Il s’agit par exemple d’effectuer un inventaire de sons environnementaux représentatifs du produit ciblé et d’en décrire son contenu au niveau perceptif, mais aussi acoustique ou sémantique. En d’autres termes, cette phase est une étape préliminaire afin d’effectuer une analyse de sons enregistrés à partir d’objets et de produits manufacturés réels ou encore d’espaces architecturaux actuels, dans le but d’élaborer un ensemble de connaissances nécessaires pour élaborer des spécifications perceptives visant à orienter la phase de création. Cette phase peut être basée sur d’autres approches telles que l’analyse de l’activité en ergonomie, ou encore le « bodystorming » en ce qui concerne le nouveau champ de recherche en design interactif. 

C’est donc la combinaison entre « savoir » (celui du chercheur) et « savoir-faire » (celui du compositeur/designer) qui définit un premier pas vers une approche complémentaire, scientifique et créatrice, du design sonore telle que nous l'abordons à l'Ircam. Autrement dit, il s’agit d’une approche interdisciplinaire mettant en œuvre respectivement la connaissance sur les propriétés des sons, et plus particulièrement la perception que l’on en a, et la capacité à les reproduire. L'articulation ainsi définie est basée sur les idées introduites par Murray Schafer dans son livre Le Paysage Sonore.

La succession des phases d’analyse et de création avec la phase de validation constitue au final un processus global de design sonore ; l’enjeu est de créer une structure sonore adaptée à nos structures de perception en se basant sur un ensemble de connaissances lors de la phase d’analyse, et de s’assurer que cette structure soit conforme aux attentes lors de la phase de validation. On comprend donc l’intérêt des recherches menées en perception pour le design sonore tant d’un point de vue des connaissances que méthodologique.

La figure présente les trois étapes de ce processus proposé par l’équipe Perception et design sonore de l’Ircam à la fois comme support pédagogique et comme méthodologie pour la réalisation de projets industriels.

Processus de design sonore